VERS l’avenir

Entourée de magnifiques montagnes des Appalaches et située près d'Edmundston, N.-B. (sortie de l'autoroute 144), la Première Nation Malécite du Madawaska (PNMM) est considérée comme la porte d'entrée du Canada Atlantique. La Première Nation partage les frontières avec le Québec et les Etats-Unis.


Les Malécites de Wolastoqiyik sont un peuple Wabanaki qui sont les indiens de la vallée du fleuve Saint-Jean et ses affluents, entre le Nouveau-Brunswick, le Québec et le Maine.



La Première Nation Malécite du Madawaska tire son origine de quatre familles  (Bernard, Cimon, Francis et Wallace).  Elle compte un total de  345 membres demeurant sur la réserve et hors réserve. La population sur la réserve est de 198 membres, dont 56 sont des résidents enregistrés (non indigènes) En ce moment, la Réserve Malécite du Madawaska compte 87 maisons et un complexe d'appartements de 8 unités.
Aujourd’hui, la Nation Malécite du Madawaska est l'une des communautés les plus prospère et florissante au Nouveau-Brunswick. Entourée par un pur potentiel économique, la communauté et les dirigants sont engagés à leurs visions et le désir d'être auto-suffisants. Ce dur labeur et ces idées créatives permettront à la Première Nation d’accomplir de grandes choses dans le direction, la gouvernance, le développement économique et social, l'éducation et le logement. Autrement dit, avec ces normes élevées, le succès sera de mise pour cette Première Nation au Canada de même qu’au Nouveau-Brunswick.


Cliquer sur la mape pour  une vue détaillée Plan du Site PNMM English